Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

Fête Notre Dame du Rosaire

Équipe Paroissiale 5 novembre 2016 1

Fête Notre Dame  du Rosaire 08/10/2016                                                                     à Notre Dame de la Paix de Villeparisis 

Qu’est-ce que le rosaire ?

Si le rosaire signifie couronne de roses au sens commun du terme, le rosaire dans la religion catholique est un grand chapelet de 15 dizaines d'”ave” séparées chacune par un “pater”.  La fête du rosaire s’étale sur tout le mois d’octobre et est l’occasion de retrouver le chemin du Christ à travers Marie.

 

Organisation de la journée.

Cette journée est le résultat des rencontres organisées au niveau du pôle de Chelles dans le cadre de la démarche “Mission en actes” initiée dans le diocèse en 2013 par Mgr Jean-Yves Nahmias. Cette journée se déroulait à l’église Notre-Dame de la Paix à Villeparisis où se sont retrouvées environ 70 personnes pour participer aux diverses activités prévues pour cette fête, en présence du vicaire épiscopal et du curé coordonnateur du pôle de Chelles.

fete-nd-du-rosaire-2

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fidèles se sont retrouvés dès 9h30 dans la salle paroissiale de l’église où un petit déjeuner leur a été servi avant l’introduction à cette journée , effectuée par le père Philippe de Kergolay, curé du  pôle de Chelles. Dans sa présentation le père a rappelé la place qu’avait retrouvé le chapelet dans la prière des catholiques après être tombé dans l’oubli pendant des décennies. Il a notamment fait référence à la lettre apostolique “Rosarium Virginis Mariae” publiée en 2002 par le pape Jean-Paul II et qui a redonné au rosaire et donc au chapelet une place centrale dans la prière des catholiques. La matinée s’est ensuite poursuivie avec des groupes de travail sur le thème de la lettre apostolique du pape. 7 groupes ont été constitués animés chacun par un prêtre et qui ont travaillé sur les thèmes suivants : les mystères joyeux (baptême, noces de Cana, la réconciliation, la transfiguration et l’eucharistie) les mystères douloureux (Passion, ….), les mystères glorieux (Résurrection, Ascension, Pentecôte, Assomption).

Pour chaque thème les participants devaient se poser 4 questions :

– quel est le mystère qui vous parle le plus ?

– quel est celui qui vous paraît le plus difficile ?

– quel lien verriez-vous entre ce groupe de mystères et les autres ?

– le chapelet vous permet-il de relire votre vie à la lumière de l’Evangile ?

La restitution devant tout le groupe de fidèles a été animée par le père Urbanek, curé de Villeparisis et a permis un riche échange de vues au cours duquel les principaux éléments suivants sont ressortis.

Les participants ont mis l’accent sur le fait que l’Encyclique du Pape a permis de découvrir le sens du rosaire et la place centrale du chapelet qui “permet d’être en communion avec Jésus tous les jours”. Le chapelet est aussi “un soutien à la vie et permet de faire le lien avec l’Evangile”,  “il raffermit la foi et fait le lien entre la foi chrétienne et la vie de la communauté” et est “un chemin vers l’Eglise et tous les sacrements”.

Les mystères ont également suscité plusieurs remarques des participants qui ont souligné notamment “le lien entre les mystères douloureux et l’accompagnement des personnes âgées” et le fait que Marie est au centre des mystères. Dans l’Annonciation, Marie se met au service du seigneur, le “oui” de Marie est fondamental car c’est le début de l’annonce du Messie. D’autres fidèles ont mis l’accent sur le mystère de la réconciliation, étape très difficile mais aussi très constructive et source de joie : “c’est un chemin vers la sainteté”, “en pardonnant, on progresse et on se rapproche des autres et de Dieu”. Un participant a redécouvert le chemin de l’église grâce au sacrement de la réconciliation via un site catholique d’internet. Le rosaire est, à travers les yeux de Marie, un moyen pour prier Jésus.

La Transfiguration et les Noces de Cana (transformation de l’eau en vin) préfigurent l’Eucharistie et le mystère de la Trinité. Pour d’autres fidèles, la Souffrance est le passage obligé vers la Glorification et la Miséricorde.

fete-nd-du-rosaire-1

On retrouve ce thème de la Miséricorde dans l’exposé qui a suivi le repas pris en commun et où le père Raymond a présenté la vie de Saint Eugène de Mazenod, dont on fête en 2016 le bicentenaire de la fondation de la congrégation des “Missionnaires Oblats de Marie Immaculée”. Eugène de Mazenod a choisi la Vierge Marie comme patronne et la présentation de sa vie et de son oeuvre s’inscrivent dans le cadre du mois du rosaire.

Né à Aix-en Provence en 1782, Eugène de Mazenod est choqué par l’écart scandaleux entre les riches et les pauvres et par l’état de la communauté catholique. Il décide donc de fonder en 1816 sa communauté, dont les statuts seront validés par le Pape. Il devient en 1837 évêque de Marseille et, à ce titre, pose la 1ère pierre de la cathédrale Notre Dame de la Garde. Des Oblats sont envoyés en mission en Afrique et en Asie au XIXème siècle et actuellement la communauté est présente dans tous les continents et dans 65 pays : elle compte environ 3800 oblats. Les Oblats se sont intéressés à la vie des peuples et lorsqu’ils arrivaient en Afrique l’annonce de l’Evangile allait de pair avec le développement économique. Il y a une réelle proximité des gens avec lesquels ils travaillent et les deux principes qui fondent leur mission sont :

– construire une communauté chrétienne

– permettre à la parole de Dieu de prendre racine et de servir les autres dans la langue du pays.

Leur mission fondée sur la miséricorde pastorale s’inscrit dans l’année 2016 qui est aussi celle de la Miséricorde.

fete-nd-du-rosaire-3

Tous les participants se sont ensuite retrouvés dans l’église de 15h à 16h30 pour chanter les mystères joyeux suivis par des chants de louange consacrés à la Vierge Marie et à l’Esprit Saint .

La cérémonie s’est terminée par un vibrant Ave Maria et les participants ont pris date pour se retrouver dans les chapelets, organisées par les différentes églises du pôle, tout au long du mois d’octobre (à Villeparisis le chapelet a eu lieu tous les jours à 19h à l’église Notre Dame de la Paix et le dimanche à 17h).

 

Marc GELTZENLICHTER

 

 

 

 

 

 

 

 

 Signaler une Erreur !

Signaler une Erreur !Fermer

One Comment »

  1. one lay de VILLEPARISIS 10 novembre 2016 at 21 h 07 min - Reply

    Firefox 49.0 Windows 7

    Félicitation pour la mise en valeur de cette fête ,nous comprenons mieux la mission de la congrégation des OBLATS de Marie immaculée.

Leave A Response »

serial rss
%d blogueurs aiment cette page :